BNXT League

La bataille pour le top 5 continue

Six matchs sont au programme de la betFIRST BNXT League entre vendredi et dimanche. Le Phoenix Brussels et les Mechelen Kangoeroes joueront à deux reprises en trois jours.

Après trois déplacements consécutifs, le Phoenix Brussels va retrouver sa salle de Neder ce vendredi avec la réception de Belfius Mons-Hainaut (ve. 20h30). Il s’agira aussi du premier match de Jean-Marc Jaumin en tant que coach de l’équipe devant le public bruxellois. Avec un seul succès en sept matchs, le Brussels occupe la dernière place du classement et a donc besoin de victoires. Plusieurs joueurs dans les rangs bruxellois sont diminués physiquement et la tâche sera donc compliquée. Les Renards montois, toujours privés de Pasalic et Cage, ont aussi besoin de se relancer après trois défaites consécutives en championnat.

Relancés par leur succès face à Limburg, les joueurs de Mechelen Kangoeroes  voudront enchainer avec une autre victoire à domicile face à Liège Basket (ve. 20h30). Dans les rang liégeois, il faudra se montrer solides dans la raquette face à l’Américain Nate Grimes qui a encore sorti une grosse prestation la semaine passée et tourne cette saison à 21.1 points et 13.3 rebonds de moyenne. En cas de succès, les Kangoeroes peuvent se replacer provisoirement dans le top 5.

Les Leuven Bears aussi sont en lutte pour une place dans le top 5 après un début de saison réussi. Les troupes dirigées par le coach Eddy Casteels ont cependant connu un coup d’arrêt mardi au Dôme de Charleroi en étant dominées par le Spirou (75-64). Les Louvanistes enchainent avec un autre déplacement périlleux sur le terrain de Hubo Limburg United (ve. 20h30) qui pourra compter sur son nouvel Américain Casey Benson. Dans les rangs limbourgeois, il s’agira d’un match particulier pour Joris Fauconnier. L’arrière belge de 23 ans avait quitté Louvain en fin de saison passée et est de retour dans le noyau de l’équipe A pour affronter ses anciennes couleurs.

Un match sera au programme samedi (20h30) avec le duel entre Okapi Aalst et Filou Oostende. Les Alostois restent sur deux gros revers consécutifs, dont un à Liège. La confiance n’est donc pas au beau fixe au moment de recevoir l’ogre ostendais qui reste toujours invaincu en championnat cette saison. Une mission difficile pour les Okapis qui auront bien besoin de leur public pour tenter de forcer l’exploit au Forum.

Dimanche (15h), Telenet Giants Antwerp recevra le Spirou Charleroi avec l’envie de renforcer sa deuxième place au classement. Battus à Mons en Coupe d’Europe mercredi dans un match sans enjeu, les Giants doivent maintenant se rassurer à domicile. Les hommes de Christophe Beghin ont déjà encaissé deux défaites à la Lotto Arena en championnat cette saison (face à Malines et Ostende) et ils n’étaient pas passés loin de la catastrophe face au Brussels au début du mois. De son côté, Charleroi sort d’une victoire convaincante face à Louvain et n’aura pas la pression sur les épaules lors de ce match. Vincent Kesteloot sera donc de retour à la Lotto Arena mais dans le vestiaire visiteur cette fois.

Un sixième match figure exceptionnellement au programme du week-end. Le Phoenix Brussels et les Kangoeroes Mechelen, qui comptent des matchs de retard, s’affronteront dimanche à 15h dans la capitale. Un deuxième match en trois jours donc pour ces deux équipes.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Plus comme ceci

Nouvelles

il y a 1 jour

Deux courtes défaites pour les Orange Lions

La sélection néerlandaise a terminé la première fenêtre internationale de qualification pour la Coupe du monde 2023 avec deux petites défaites. Vendredi, elle s’est...

Nouvelles

il y a 2 jours

Semaine réussie pour les Belgian Lions

La Belgique a démarré sa campagne de qualification pour la Coupe du monde 2023 par deux succès. Après une victoire facile en Slovaquie (57-83),...

Nouvelles

il y a 2 jours

Varagic prolonge le contact avec cinq ans

L’entraîneur Radenko Varagic prolonge son contrat avec Basketbal Academie Limburg jusqu’en 2027. La BAL est très heureuse que le coach à succès ait signé...